Suite et fin de la play-list sur les prénoms.  On avait terminé avec Louie Louie la première partie et on enchaîne avec les Kinks qui chantaient Lola dans les années 70. Petite info en passant Lola a été censurée sur la BBC au moment de sa sortie. Pourquoi ? Parce qu’au départ l’histoire se déroulait dans un club où le champagne avait le goût de Coca Cola. Et citer une marque ça ne se faisait pas selon la BBC. Lorsque le champagne eût le goût de « cherry cola », plus de problème et fin de la censure.

                Ba ba ba… ba Babybel c’est toi qu’on aime. Ça c’est la version française (et publicisée) de Barbara Ann, popularisée par les Beach Boys mais ici reprise par les Who. L’extrait que vous allez regarder (si si, vous allez le faire) est tiré du film « The Kids Are Alright », documentaire consacré à Pete Townshend et sa bande de fou furieux, notamment Keith Moon surprenant avec sa voix de castrat.

                Cette chanson a été reprise par les Martin Circus et Barbara Ann s’est transformée en Marylène. Est-ce en hommage au groupe de Gérard Blanc que Noir Désir a chanté Marlène ? Certains musicologues avancent cette théorie, mais la version officielle évoquerait plutôt Marlène Dietrich.

                Pour la rime (pauvre très pauvre parce qu’en anglais ça ne marche pas), on poursuit avec Jolene, initialement chantée par Dolly Parton, mais reprise ici par celui qui, à mon sens, est le rocker qui a le plus de talent en ce moment. Une guitare, une batterie, le rock à son expression la plus basique, voila le ticket gagnant des White Stripes.

                Patti Smith, qui aura sa place de droit dans une futur play-list « rock au féminin », introduisait sa version de Gloria par un diabolique et caverneux « Jésus est mort pour les péchés de quelqu’un mais pas les miens ». Bien loin de la création initiale de Van Morrison elle se réapproprie ce standard pour en livrer une version totalement déjantée.

                Et même si au départ je n’avais prévu que dix chansons, Madame Phénix m’a suggéré Andy des Rita Mitsuko. Dont acte. Et pardon à toutes et à tous ceux qui ne s’y retrouvent pas, les Roxanne, Caroline, Ernestine, Lucie, Michelle, Marie, Gabrielle, Laura, Hélène, Jude, Léa, Anna, Rosalie, Cristobal, Gaston et j’en oublie…