cosmos 1999

     Cette année là Bill Clinton était innocenté par le Sénat après ses frasques dans le Bureau Ovale ou sur le Bureau Ovale on ne sait plus très bien, Jimi Hendrix sortait un album (comme tous les ans), Dusty Springfield était intronisée au Rock & Roll Hall of Fame dix jours seulement après sa mort, la tempête Lothar dévastait la France, mais dans le monde c’est l’ouragan Britney qui créait une superstar. Cette année là, les Girondins de Bordeaux remportaient leur 5ème titre de champion de France à la dernière minute de la dernière journée, pour la plus grande joie de votre serviteur. Sur les écrans, les films X se sont taillés la part du lion avec Matrix et Astérix en tête, un mystérieux bonhomme jaune, Mr Oizo,  symbolisait la branchitude absolue. Cette année là naissait l’Ainée.

 

     All The Small Things chantaient les Blink 182 sur leur 3ème album studio Enema Of State. Toutes ces petites choses qui vous changent la vie. Comme avoir un gosse par exemple.

 

 

     Alors lui, on ne l’avait pas vu revenir. Je veux parler de Carlos Santana. Alors qu’il traversait les années 90 comme une âme en peine, son album Supernatural va rencontrer un succès énorme, bien plus grand qu’à son heure de gloire à la fin des années 60- début des années 70. Il s’en vendra plus de 30 millions, et le single Smooth sera numéro 1 aux USA pendant 12 semaines !

 

 

    Les Black Crowes sont un groupe qui a une grande notoriété en Amérique, et pas du tout celle qu’ils mériteraient dans l’Hexagone. A part bien sûr chez les lecteurs de TBR&R puisque je vous en ai déjà parlé deux fois. En 1999 les Black Crowes jouèrent quatre concerts avec un guitariste d’appoint. Un gars un peu connu dans le métier : Jimmy Page. Tout ce petit monde reprenaient surtout des chansons de Led Zeppelin mais aussi un vieux standards signé Elmore James : Shake Your Moneymaker.

 

 

     On dit souvent des enfants qu’ils ne devraient pas grandir (ce qui est d’une connerie sans nom vu qu’on ne s’en débarrasserait jamais sinon), et bien pour certains groupes c’est exactement la même chose. Prenez Muse par exemple. Faut bien avouer qu’aujourd’hui il m’ennuie au possible, mais au début, c’était vraiment pas mal. Comme leur tout premier single qui s’appelle Uno, logique.

 

 

     Il y a des mecs qu’on adorerait détester, et puis pas de bol ils ont beaucoup trop de talent, alors on les écoute avec plaisir. J’ai le souvenir d’une interview de Ben Harper, pendant la coupe du monde 1998,qui en substance disait « si je n’avais pas été musicien j’aurais été le meilleur joueur de foot du monde ». Quoi ? Un Américain qui saurait jouer au foot ? Arrête ton char Ben Hurper ! Bon allez on écoute Burn To Shine et on reste potes.